top of page
Rechercher

But d’incarnation des enfants morts prématurément

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet qui me tient énormément à coeur… Le but d’incarnation des âmes mortes prématurément. J’entends par là les bébés perdus avant terme, après la naissance ou même les enfants morts avant d’avoir pu entrer dans la roue karmique.

Mes consultantes me posent souvent la question après une fausse couche ou parfois des douloureuses séparations.

Dans le cas d’enfants morts avant d’avoir pu appréhender l’expérience de l’incarnation, qu’en est-il au niveau du spirituel ? Pourquoi ? Qu’est ce que cette âme a pu recevoir de la vie ? Du corps de sa mère ? De ses parents ? Je vais tenter de répondre à ces questions à travers les expériences que j’ai pu avoir et les témoignages que j’ai reçu au cours de mes explorations de vies antérieures et mes voyages dans les Annales Akashiques

Et bien, l’âme qui choisi de venir s’incarner pour une très courte période – du fœtus perdu à quelques mois de grossesse jusqu’à l’enfant de plusieurs années – vient principalement chercher l’ancrage.

En plus du contrat d’âme certainement signé avec l’âme de ses parents dans l’incarnation (donc une épreuve mise sur le chemin de vie pour encore et toujours progresser karmiquement), l’âme d’un enfant mort prématurément vient développer les énergies liées à un lieu ou une époque. Souvenez-vous de la mémoire cellulaire. Si nous pouvions passer directement d’un type d’incarnation à une autre, il est évident que votre âme choisirait uniquement les incarnations emplies d’enseignements spirituels et ayant de grandes responsabilités : le progrès se ferait bien plus vite. Seulement, l’incarnation possède certaines règles qu’il faut respecter.

La desactivation des mémoires karmiques entraîne en général un grand vide et nous perdons beaucoup des enseignements que nous avions pu acquérir dans nos vies antérieures.Pour réussir à faire immerger de nouveau dans votre esprit toutes ces mémoires, vous avez besoin de vous sentir à l’aise dans votre environnement, sur un point de vue physique et vibratoire. Ce type d’incarnations courtes sont essentielles pour vous aider à vous imprégner doucement. Ce sont des étapes obligatoires et nécessaires.

Ainsi, perdre un enfant, dans la douleur terrible que cela peut engendrer, vous montre le choix merveilleux d’abnégation que vous avez offert à une âme : vous lui avez offert la chance de s’imprégner et de progresser dans son évolution karmique. L’âme n’est pas perdue et poursuit son cheminement. En général, je reçois de magnifiques messages d’amour de ces âmes après qu’elles quittent la vie terrestre. Elles sont extrêmement reconnaissantes d’avoir pu continuer leur chemin. J’en suis toujours émue.

En espérant avoir pu vous éclairer sur ce sujet délicat.

Avec Bienveillance, La Pythie


82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page