top of page
Rechercher

Faire des exorcismes, ce n'est pas facile tous les jours ! Réflexions.

Coucou les amis


des nouvelles de la Pythie ! Je sais que vous aimez bien savoir ce qu'il se passe dans ma vie, surtout que j'ai été totalement absente cette dernière semaine. Beaucoup de choses sont arrivées et j'ai envie de les partager avec vous. Les observations sont aussi celles que j'ai faites durant cet été : j'ai eu beaucoup d'intégrations spirituelles, de révélations, et évidemment de gros téléchargements de puissance. J'ai compris beaucoup de choses sur moi. Je vous en partage quelques idées. Physiquement j'ai été dans un état terrible et je n'ai pas pu me consacrer à vous. Honnêtement, j'aurai pu mais j'avais la nette impression que mon travail n'aurait pas été aussi bon. Quand je peine physiquement, j'ai la capacité de “ m'extraire” complètement de mon corps physique pour plutôt voguer dans les sphères spirituelles, ce qui fait que j'ai une tolérance quasi incroyable à la douleur. Mauvais côté des choses c'est que je me mets à tout percevoir : passé, présent, futur, émotions des autres et surtout vos attentes et demandes. Je me mets à travailler sans le savoir dans l'astral, et je m'accorde finalement aucun repos. Comment ça se traduit ? Je suis comme dans un état de transe, je ne me repose pas. Je vois ce qu'il se passe dans ma vie, j'envoie des soins énergétiques à mes consultants d'Instagram a qui je ne ne peux pas proposer de l'aide immédiate, je libère des démons et énergies négatives : bref je ne dors pas, je ne me repose pas vraiment et en plus je culpabilise de vous laisser sans aide. J'ai ce sens de la responsabilité énorme : on m'a donné ces capacités, c'est pour en faire quelque chose. Réellement. J'en suis avantagée, je le sais, l'Univers m'a donné ce cadeau et beaucoup d'autres pour me permettre justement de vous aider le mieux possible. En ce moment, dans les conjurations, je libère des personnes aux prises avec des énergies DÉMONIAQUES. Vraiment horribles, plusieurs énergies bien lourdes. C'est par périodes. Parfois, les personnes que j'ai sont moins en galère que d'autres. En ce moment, ça envoie du pâté. Comment je l'interprète ? Nous sommes dans une période où “cosmiquement” on peut recevoir énormément, qui dit “possibilité de monter haut” dit que les énergies du bas sont fortes également. Question d'équilibre. Je dois donc composer avec ça. On va pas se mentir. Gérer et libérer ce genre d'énergies, cela esquinte un corps physique. Je sais que d'autres à ma place seraient déjà malades ou peut-être même pire. Je compte même pas les fois où j'ai failli y passer. Genre pour de vrai, mourir physiquement. C'est le risque du métier et faut bien que quelqu'un s'y colle. Si je peux le faire, je le fais. Dans mon caractère, j'ai remarqué que je n'ai aucun mal à “mettre les mains dans la boue”. Et cela me sert en ce moment. J'ai jamais rechigné aux tâches ingrates, les jobs précaires, supporter beaucoup de choses que la “fierté' n'aime pas. D'ailleurs, même si je suis quelqu'un de confiant, je ne suis absolument pas fière. Je sais ravaler mes émotions quand je sais que l'objectif derrière est plus important. Mon image m'importe peu si j'ai quelque chose en tête. La faim justifie les moyens. Ca paie, parce que à la fin, je réussis presque toujours ce que j'entreprends. Je voulais en parler d'ailleurs. On oublie bien souvent tout ce qui nous est facilité dans cette incarnation, pour justement nous permettre d'accomplir ce pour quoi nous sommes sur Terre : notre ascension et l'ascension de notre planète ;) (et encore d'autres). Chacun à son niveau, nous avons la capacité de transformation, à commencer par nous-mêmes. On oublie bien vite que la vie c'est bien plus que “juste” ça. Ce n'est pas que “trouver sa mission de vie” ou être heureux. C'est aussi “ce que l'on apporte au monde” et notre contribution au bien commun. Tout ce que nous faisons à du sens. Autre chose, depuis mon retour en Egypte, je retrouve mes marques. J'ai été tellement branchée dans le spirituel, ma propre intégration, mes révélations et formations “dans l'astral” que j'en ai oublié l'autre partie essentielle : le monde physique et la vie dont nous avons aussi la responsabilité. En France, manger, se vêtir, avoir une santé plus ou moins correct, c'est un acquis. Dans un pays comme l'Egypte, c'est une lutte perpétuelle pour des millions de personnes. C'est beau de vouloir aider les autres spirituellement, mais pour moi, dans ma quête, dans la construction de la personne que je suis, je dois aussi aider “dans le physique”. Je pense que c'est aussi quelque chose que l'on oublie. Je vous parle de moi : je suis l'exemple de la réussite matérielle. Je gagne ma vie largement, même pour la France. J'ai fait des études pour, mes parents n'étaient pas “riches” et j'ai tout bâti à la sueur de mon front. J'en suis fière. J'ai réussi matériellement en partant de zéro et si je le voulais, je pourrais gagner largement plus (mais là entre en compte La Douce Pythie et les choix spirituels ;). Bien souvent, j'entends autour de moi “si j'ai de l'argent, j'aide les autres, je fais ci, je fais ca, t”inquiète et si et ça”. Sauf que je peux vous assurer que dans la réalité, cela n'a rien à voir. On pense d'abord à s'acheter un appart, et puis un autre pour les rentes, et puis après une belle bagnole, et puis ci et puis ça. On se paie des stages par ci par là. Les autres dans tout ça ? Nada :) Par contre, et c'est en cela que je suis FIERE de ma discipline mentale et émotionnelle : mes sous, même si je me prive pas, je les DISRTRIBUE à ceux qui en ont besoin. Tout le monde en profite. Bon ok, j'avoue que j'apprends à me réguler, que ce n'est pas TOUT pour les autres, mais par contre j'aurai pu avoir trois baraques depuis belle lurette si j'avais pas l'envie ferme d'aider des personnes autour de moi. Et finalement, je suis fière de ces choix. La dernière fois je parlais avec quelqu'un qui me connaissait bien et qui m'a dit “tu es juste hypersensible et tu peux pas changer la misère du monde blablabla”. FAUX. Je suis ni hypersensible, je n'ai ni l'envie de changer la misère du monde. Je suis seulement un être avec du discernement et j'estime que ce que j'ai, j'ai aussi la responsabilité de le partager. Je pense juste que chacun A LE DEVOIR de mettre sa contribution, à la hauteur de ce qu'il peut mais EN VRAI. Quitte à sacrifier un peu de soi. Dans une mesure juste, mesurée et surtout consciente. Je donne toujours une partie de mon salaire pour nourrir des personnes. Mes projets sur la Douce Pythie profitent toujours à quelques familles dans le besoin. Je fais toujours profiter les gens autour de moi de ce que je gagne. Tout est éthique. Pas parfait, mais éthique. Et je me fais plaisir. Et je vis largement. Je ne fais pas d'économies, je n'ai pas un plan économique pour des rentes et arrêter de bosser dans trois ans (alors que je pourrais) mais parce que je me dis que je préfère vivre bien et faire avancer les autres également. Même si ca veut dire plus d'efforts de mon côté. Que je dois continuer à bosser, que je fournis toujours énormément d'efforts, que je suis une suractive du boulot. Mais vous savez quoi ? J'ai compris aussi qu'on m'a donné un niveau d'énergie et une capacité de travail extraordinaire pour ça. Je sais bosser huit heure par jour non stop, je fais 500 trucs en même temps et j'ai finalement que peu de temps pour “flemmardiser”. Et cela me convient. Même si ce n'est pas la norme. Je me souviens une fois, j'avais fait un stage “spirituel” où chacun parlait de ses rêves, et finalement je me rends compte que les rêves altruistes passaient bien après “faire le tour du monde”, “acheter un appart”, “job de mes rêves” blablablabla. Et c'est tout à fait ok. Mais j'ai compris maintenant pourquoi l'Univers m'a donné autant d'outils dès le départ : si je veux, je pourrais faire le tour du monde trois fois, acheter un appart, j'ai déjà un job génial, etc etc. Mais je crois qu'en fait, je m'en fous. Moi ce que je veux, c'est que vous réalisiez vos rêves. C'est voir les étoiles dans les yeux des gens parce que la foi s'y loge. C'est voir votre puissance spirituelle se réveiller. Vous voir regagner de l'espoir en la vie. J'aime voyager, je le fais aussi, mais pour moi, c'est pas le sens de ma vie. La vie c'est un acquis, c'est une joie déjà là. Je suis heureuse d'être en vie et je sais que je n'ai pas de nécessité. Je n'en ai en tout cas beaucoup moins. Mon but, c'est de vous aider à être dans le même état. C'est d'aider matériellement ceux qui galèrent et souffrent parce que je suis riche. C'est de soigner ceux dans le besoin parce que je suis médecin. C'est de révéler spirituellement votre puissance parce que je suis spirituellement déjà là et capable de vous le faire. C'est de vous aider à réaliser vos rêves parce qu'on m'a donné la capacité de SAVOIR comment vous y ammener.

Et finalement, cette discipline, ce besoin insatiable d'apprendre, cette rigueur et tous ces avantages qu'on m'a donné, c'est pour ça. Parce que l'Univers est parfait et si une chose n'était pas là, j'aurai été incapable d'accomplir tout ça. Parce que je me rends compte que je suis capable d'accomplir en quelques mois ce que d'autres personnes font en trois vies. Mais tout ça, ce n'est pas pour vous écraser, ni pour me faire kiffer chaque jour de ma vie égoïstement. C'est pour que justement je sois entièrement résolument dédiée à ma tâche, pour vous. J'ai compris que ma personnalité est celle d'un être profondément tourné vers l'accomplissement de l'autre, que j'aime vous protéger, et que je ne supporte pas voir la misère si je sais que je suis capable d'y changer quelque chose. Je suis cet outil d'ascension et j'essaie d'accomplir ce pour quoi je suis là. Je sais que je suis cet humain “superpuissant” mais je suis aussi celle qui est prête à tout donner pour que vous sachiez faire pareil. Merci de croire en moi, et je vous promet qu'on va faire de belles étincelles.

58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page